•                 Voici la recette du fondant au chocolat ,

                   gâteau que les diabétiques peuvent manger 

    je l'ai fait hier pour ma petite fille qui venait manger vers nous 

                                  il lui  a beaucoup plu !!!!!!

                                   FONDANT AU CHOCOLAT

     

    200gr de chocolat noir ,  2 œufs  , 75 gr de sucre ,  90 gr de compote de pomme 

    60 gr de poudre d'amande   1/2 cuil à café de bicarbonate de soude 

    Faites fondre le chocolat coupé en petits morceaux au bain marie 

    Mélanger vivement œufs et sucre  au batteur pour obtenir un mélange mousseux 

    Ajouter la compote de pommes au chocolat fondu , bien mélanger et verser dans

    les œufs battus cette préparation ainsi que la poudre d'amandes .

    Mettre dans un moule de 25cm de diamètre en silicone ou dans un moule bien beurré 

    Four à 180° cuisson 13 minutes pour qu'il reste bien fondant .

                                              UN RÉGAL !!!!!!

               Bonne journée mes amis , prenez soin de vous .

                                   Bertille 

    FONDANT AU CHOCOLAT

     


    18 commentaires
  •                   La région de Brive avec Christian SIGNOL

                                   Un de mes écrivains préférés

                        Tout comme moi  il se nourrit de la nature

                                                                                      AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL

                Christian SIGNOL puise son inspiration dans sa région natale.                            À la croisée de la Corrèze, de la Dordogne et du Lot, il nous livre ses trésors.

    Lot, Corrèze, Dordogne... Si Christian Signol privilégie son terrain d’exploration littéraire dans                          le Grand Sud-ouest, il ne tient pas à être catalogué comme un écrivain du terroir.                                          Viscéralement attaché à sa terre, il préfère se définir comme un écrivain du territoire:                                                                   "Un terroir se mange alors qu’un territoire se défend!" 

    Né aux Quatre-Routes-du-Lot, il grandit dans un environnement de forêts, causses, grottes et rivières.            "Le paradis sur terre!" Le jeune garçon découvre le plaisir de lire dans la bibliothèque de l’école                      de son village. 

    C’est là que lui vient l’envie de devenir écrivain. À 11 ans, il part en pensionnat à Brive-la-Gaillarde.                L’arrivée en ville est un vrai traumatisme le privant de liberté et d’espace.                                                              Pour retrouver son paradis perdu, il se met à écrire des textes déjà empreints de naturalité.                              Après ses études, Christian s’installe à Brive, fonde une famille et travaille comme rédacteur juridique            tout en continuant d’écrire et publier. 

    Avec le succès des "Cailloux bleus" et de "La Rivière Espérance", il choisit de se consacrer totalement          à sa passion. Figurant parmi les 19 écrivains préférés des Français et traduit en quinze langues,                      l’auteur prolifique comptabilise 39 ouvrages dont le dernier, "Même les arbres s’en souviennent",                    vient de paraître. "Ce roman initiatique de transmission intergénérationnelle entre Émilien et son                    arrière-petit-fils, Lucas, raconte le retour vers ce qui fait sens, aux sources", résume-t-il. 

                             Foires, histoire et bon vivre

    Christian Signol écrit chaque matin, ce qui ne l’empêche pas de profiter pleinement de sa ville.                        "De taille moyenne et chargée d’histoire, Brive-la-Gaillarde est vivante, commerçante et très                                                                       agréable à vivre", témoigne-t-il.

                                    AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL

    Démarrez place de la Guierle, avec ses sympathiques cafés, puis flânez dans les petites ruelles                        pour remonter vers la collégiale Saint-Martin. Datant du XIIe siècle, ce manifeste d’architecture romane,          dédié à l’un des saints protecteurs de la ville, recèle des sarcophages carolingiens et mérovingiens.                Ne manquez pas d’admirer le patrimoine bâti typique du centre historique: la Tour des échevins,                      la maison Treilhard, qui arbore une tour polygonale flanquée d’une tourelle et des frontons sculptés,              ou l’hôtel Labenche, qui abrite le musée d’art et d’histoire.                                                                                      Impossible aussi de ne pas passer à la halle Georges-Brassens, immortalisée par le chanteur                    dans "Hécatombe". 

    Outre le marché où trouver les délices locaux (confit de canard, fromages de chèvre, huile de noix,                moutarde au marc de raisin...), c’est là que se tiennent les foires grasses, bonheur des amateurs                   de foie gras et de truffes, ainsi que la Foire du livre.

                                     AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL

                                                Les trésors du Lot

                                          AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL   

    Quittez la ville en direction du Lot voisin, "paradis terrestre" de l’enfance de l’écrivain.                                      "Je file dans la nature le plus souvent possible pour marcher et me recharger en lumière,                              en images et en personnages que je croise dans les villages", nous confie-t-il. 

    Sur le causse de Martel, le GR 46, itinéraire de grande randonnée où passe le chemin des pèlerins                  de Saint-Jacques-de-Compostelle, est idéal pour se promener. 

                                 AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL                                          

    Ville aux sept tours, Martel, la magnifique cité médiévale, aurait été créée, selon la légende,                              par Charles Martel. Ne ratez pas non plus Creysse et son ancien port sur la Dordogne,                                    où accostaient jadis les gabarres, bateaux traditionnels dédiés au transport fluvial des                            marchandises au XIXe siècle. 

     

                                           AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL                

    À Lacave, admirez le château de Belcastel avant d’aller visiter les grottes, chefs-d’œuvre de la nature, avec leurs sculptures naturelles et leurs peintures rupestres. "Vous êtes ici dans le berceau de l’Humanité", prévient Christian Signol. Vivez une incroyable aventure souterraine au gouffre de Padirac. 

                                        AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL

          Enfin, profitez pleinement de la splendeur de la "fabuleuse" Rocamadour          

                                        AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL

                                                      Tulle et Millevaches

    De Brive, vous pouvez aussi mettre le cap vers la Haute-Corrèze.                                                                            "Un pays sauvage où la Dordogne prend source, que j’ai exploré quand j’écrivais                                                ''La Rivière Espérance'", révèle Christian Signol.                                                                                                        Cité de caractère au patrimoine médiéval, Tulle vous enchantera avec sa magnifique                                      cathédrale et son dédale de ruelles pittoresques.                                                                                                Poursuivez en altitude jusqu’à Ussel, aux portes du parc naturel régional de Millevaches,                                  la montagne limousine.

                                           AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL

    Avec ses lacs, ses tourbières et les nombreux cours d’eau qui y prennent source, dont la Corrèze,                  la Vézère et la Dordogne, cette région est surnommée le plateau des mille sources ou encore                            le château d’eau de la France. "Sauvage et puissant, granitique et rempli de sapins, c’est le Canada                dans le sud de la France, s’émerveille l’écrivain.                                                                                                        Une source d’inspiration de toute beauté."

                                           AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL  

                                           AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL  

                                           AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL

                                          AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL

                                          AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL

                                 

                   Elle n’est pas belle la nature dont s’inspire  

                                   Christian SIGNOL ???????

                 Moi j’adore ces endroits merveilleux plein de   

                  charme et de sérénité ou l’on se ressource ……

                                     Avec toute mon amitié

                                                           Bertille

     

                                                                   

    AVEC  CHRISTIAN  SIGNOL

     


    13 commentaires
  • NON je ne vous oublie pas  mes amis , mais toujours des ennuis

    avec mon dos, ce qui m'a éloigné qq jours de mon ordi .......

    1ère sortie aujourd'hui jusqu'au fond de ma propriété ou j'ai découvert 

                            quelques  jonquilles fleuries ,

                YOUPI , ça sent le printemps qui approche !!!!!

     

    Aux  pieds  des souches  des sapins que nous avons fait couper , à l'abri du vent 

    derrière  différents  arbustes  les jonquilles , primevères , roses de Noël , perce-neige 

                               ravissent mes yeux avec leurs belles couleurs 

                              Moi et la nature ne faisons qu'un !!!!!!

            Ça vaut tous les médicaments que m'a prescrit le toubib 

     

                           BONJOUR  MES  AMIS        

                               

                                   BONJOUR  MES  AMIS                               

                                

                      BONJOUR  MES  AMIS

     

                                     BONJOUR  MES  AMIS  

                                     BONJOUR  MES  AMIS

     

                                    

                                      BONJOUR  MES  AMIS

     

                   

          Je vous offre mon 1er bouquet de violettes  que je viens de cueillir 

       Bonne fin de dimanche , en souhaitant que personne ne soit touché

                                 par la tempête annoncée .

                             Le vent commence de se lever 

                                   Avec toute mon amitié

                        BONJOUR  MES  AMIS    BertilleBONJOUR  MES  AMIS

            

                                  


    16 commentaires
  • 5 façons étonnantes de protéger le cerveau

     

    Habitudes vestimentaires, jeux d'esprit, jardinage, méditation...

    Les chercheurs étudient ces petits riens capables de faire du bien à notre cerveau.

    Zoom sur 5 découvertes étonnantes qui méritent d’être mises en application!

     Desserrer cravate et foulard 

    Avis aux inconditionnels de la cravate nouée  et autres tours de cou bien serrés: avoir la glotte entravée réduit l’irrigation cérébrale de 7,5%...    C’est la conclusion d’une étude menée par des chercheurs allemands ayant analysé sous IRM le débit sanguin cérébral de porteurs et non porteurs de cravate. Or, moins de sang arrivant au cerveau, c’est moins d’oxygène et moins de nutriments pour le faire fonctionner. À la clé: une baisse des capacités de concentration et de mémorisation. Mais aussi des vertiges, des nausées ainsi que des céphalées en cas de risques cardiovasculaire (tabac, hypertension artérielle, cholestérol...) 

    Conseil + 

    Desserrez régulièrement votre cravate! Si possible plus de 15 minutes car à ce stade, le débit cérébral est encore amputé de 5,7%... Toutefois, c’est à partir de 10% que se situe le vrai risque cérébral.

     Prendre les transports en commun

    Voilà de quoi reconsidérer, si possible, l’utilisation forcenée de son véhicule... Une étude menée sur 5 ans et 500 000 personnes âgées de 37 à 73 ans a conduit des chercheurs britanniques à cette conclusion: passer plus de 2 à 3h/jour au volant abaisse le quotient intellectuel, accélère le déclin cognitif et la perte de mémoire. Surtout sur les sujets d’âge moyen. En cause: une moindre sollicitation du "cerveau actif" couplée à un stress, une fatigue accrue et une position statique prolongée. Dans les transports, il est possible de lire, faire des mots croisés, observer ce qui vous entoure...

    Conseil + 

    Les méfaits sur le cerveau (et le métabolisme) du temps passé au volant étant identiques à ceux liés au temps passé devant la télé, mieux vaut éviter de cumuler les deux dans une même journée...S’abonner à un magazine de jeux  

    Plus simple que de reprendre des études, faire tous les jours des mots croisés équivaut à gagner 10 ans sur le vieillissement cérébral ! C’est ce que vient de conclure une étude menée Outre-Manche sur 22 000 volontaires âgés de 50 à 93 ans. Les accros des grilles, soumis à une batterie de tests, ont montré des résultats spectaculaires en matière de capacité et rapidité de raisonnement et de mémoire. Avoir ainsi la fonction cérébrale d’une personne âgée de 10 ans de moins est aussi un bonus qui permettrait de limiter l’amplitude du déclin cognitif lié à l’âge.

    Conseil + 

    La régularité étant primordiale, si l’envie manque un jour de faire 1 à 2h de mots croisés, puzzle, rébus ou sudoku (autres jeux d’énigme) peuvent prendre le relais.

    S’inspirer de "Silence, ça pousse"

    Reconnu pour entretenir la forme physique, le jardinage s’avère aussi excellent pour le cerveau: jardiner quotidiennement induit une baisse de 36% du risque de maladies neuro-dégénératives. C’est ce que vient de révéler une équipe de chercheurs japonais après avoir croisé 22 études scientifiques réalisées depuis 15 ans sur le jardinage. Explication: en mobilisant les 5 sens, ce loisir stimule toutes les fonctions cognitives. Voir pousser un plant ou une graine accroît l’estime de soi, limite le risque de dépression, sans compter l’effet anti-stress et la hausse de production de sérotonine (neuro-hormone de l’humeur), induits par le fait d’avoir les mains dans la terre.

    Conseil + 

    Faire pousser des fleurs mais aussi des herbes aromatiques dans sa cuisine, et si possible des légumes au jardin car se nourrir bio, c’est aussi protéger son cerveau.

     Méditer pour de vrai 

    Aux nombreuses études scientifiques sur le mieux-être induit par la méditation s’ajoute désormais celle de l’Inserm et son impact sur le vieillissement cérébral. Des bénéfices mesurés sous IRM montrent que les adeptes de la méditation présentent des zones du cerveau plus volumineuses que les non-adeptes, justement celles qui déclinent le plus au cours du vieillissement.  Ce volume cérébral préservé assorti d’une meilleure utilisation du glucose (carburant du cerveau) améliore les performances cognitives mais pourrait réduire les risques de développer un Alzheimer ou au moins en retarder l’apparition.

    Conseil + 

    L’étude a été menée sur des experts (moyenne d’âge, 65 ans) affichant au compteur 15 000 à 30 000 de méditation mais il n‘est jamais trop tard pour débuter: 20  à 40 min/j permet de rapidement réduire le stress, l’anxiété, l’insomnie qui s’accentuent avec l’âge et ont un effet délétère sur la santé cognitive.

     

    Voilà mes amis soucieuse de votre santé je vous offre ces qq conseils précieux 

    Il est vrai que le jardinage fait un bien fou, lorsque je suis dans mon petit paradis 

               le stress ne vient pas cogner à ma porte et je me sens si bien .

                            JARDINEZ POUR BIEN VOUS PORTER .

                                      Avec toute mon amitié 

                                               Bertille

                 Je vous offre mon bouquet de crocus sous le soleil  

                      PROTÉGER SON CERVEAU

                                                    

     


    12 commentaires
  • Aujourd'hui je vous emmène dans ce beau JURA ou nous avons 

         découvert un jour d'été les GORGES DE LA LANGOUETTE 

                    et ensuite visité les grottes des MOIDONS 

    Les grottes des MOIDONS sont des grottes situées au cœur de la forêt jurassienne

    Elles ont été découvertes en 1966 par Fred Meyer et Pierre Murat.

    Elles sont accessibles au public depuis 1989.                                                                                                            La dernière salle est mise en valeur par un spectacle son et lumières que malheureusement 

    je n'ai pas pu filmer ......

           

                          DÉCOUVERTE DE LA LANGOUETTE

       Si vous le désirez suivez moi , en visionnant mon PPS...

     

             Télécharger « A la découverte de la Langouette .pps »

     

                           DÉCOUVERTE DE LA LANGOUETTE

                         Nous attendons avec impatience les jours meilleurs

                     pour repartir faire nos balades dans ce JURA surprenant .

       Je souhaite vous avoir fait plaisir avec cette petite sortie dans la nature .

                                              Avec toute mon amitié 

                                             DÉCOUVERTE DE LA LANGOUETTE    Bertille    DÉCOUVERTE DE LA LANGOUETTE

     

     

     

                                               


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires